La Scena Musicale

Monday, 21 January 2008

Carestini: The Story of a Castrato


Philippe Jaroussky, haute-contre; Le Concert d'Astrée; Emmanuelle Haïm, dir.
Oeuvres de Porpora, Handel, Leo, Hasse, Gluck, Graun

Virgin 00946 3 95242 2 8
(72 min 06 s)
****** $$$$

Carestini fut un des castrats les plus appréciés de son temps, rivalisant avec Farinelli et parcourant l'Europe pendant près de trente ans, au service des meilleurs compositeurs. En vue de retracer la carrière de celui dont tous admiraient « les grandes et singulières dispositions », le haute-contre français Philippe Jaroussky a pensé offrir un choix de douze arias, inédits pour la plupart. À ses débuts, Carestini évoluait dans le registre de mezzo : l'Ariodante de Haendel, c'était lui, et bien que ce rôle soit aujourd'hui repris par des femmes, il ne pose aucune difficulté pour Jaroussky, doté d'aigus très faciles, comme on le voit aussi dans le brillant air de Porpora qui ouvre ce disque. Plus tard, la voix de Carestini se changea en un puissant contralto : c'est alors que Graun lui confia le rôle-titre de son Orfeo, oeuvre méconnue dont Jaroussky nous offre deux extraits, où il use avec beaucoup de goût de son registre de poitrine pour rendre les notes graves. L'orchestre du Concert d'Astrée pourra sembler ici un peu en retrait, mais qu'importe ! Philippe Jaroussky est un jeune chanteur comme il s'en trouve peu. Il est de ceux qui captent instantanément l'attention par leur audace et leur présence, et dont on sait déjà qu'on voudra collectionner tous les disques.

-Philippe Gervais

Buy this CD at amazon.com

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home