La Scena Musicale

Monday, 10 March 2008

Sonates pour violon de Mendelssohn, Brahms, Debussy, Ysaÿe

Linus Roth, violon; José Gallardo, piano
EMI Classics 5870112
64 min 12 s

Chapeau bas, monsieur Roth !

« Wow… Wow… Wow… » : voilà les seuls mots que vous prononcez après avoir écouté le premier enregistrement de Linus Roth pour EMI, car cet album de sonates pour violon vous laisse, au sens propre du terme, « sans voix », tant par le professionnalisme, l’engagement et l’engouement que par l’immense talent des deux jeunes interprètes.

Linus Roth, jeune violoniste allemand né en 1977, élève de Salvatore Accardo, puis d’Anne Sophie Mutter jusqu’en 2003, est un soliste accompli sur les scènes européennes, salué par tous les critiques, dans un répertoire allant de Mozart à Berg en passant par Brahms ou Beethoven. Le retrouver ici, avec son Stradivarius Dancla de 1703, dans un programme de musique de chambre du XIXe siècle, excite la curiosité; et à aucun moment, il ne déçoit. Tout au contraire !

Accompagné tout en nuances par le formidable pianiste argentin José Gallardo, Linus Roth propose la sublime Sonate en fa de Mendelssohn, où dès l’entrée en matière, il expose un son brillant et intense, une articulation précise, claire, et un phrasé tout en justesse et en expression. Soulignons un virtuose Assai Vivace relevé où, portée par un rythme endiablé, transparaît la merveilleuse complicité existant entre les deux interprètes.

Dans la Sonate n°2 de Brahms, on retiendra une interprétation nuancée, entre passion et tourment, de Linus Roth, un parfait équilibre de ton et une sonorité exceptionnelle dans les passages plus lents de l’œuvre, laissant s’épanouir un vibrato large et généreux des plus séduisants.

Un pur ravissement ensuite avec la – rarement enregistrée – Sonate de Debussy : on sent alors réellement s’exprimer toute la maturité, l’intelligence musicale et la sensibilité du violoniste allemand, dans cette pièce à mi-chemin de la modernité, tant dans ses rythmes que ses harmonies. Spiccati, legati, harmoniques, arpèges, gammes et envolées lyriques virtuoses, Linus Roth ne faiblit pas un instant et, faisant fi de l’aspect technique de la pièce, en donne une lecture impressionnante de clarté, de justesse de ton et de sentiments. De l’Allegro joyeusement nostalgique et jazzy au Finale quasi cynique, il maîtrise parfaitement la ligne mélodique et rythmique, mais jamais au détriment de l’interprétation fine et inspirée.

Cet album finit par un petit chef-d’œuvre d’interprétation, et je pèse mes mots : une Ballade d’Ysaÿe, comme on l’a rarement entendue. Énergie, fougue, nuances, sonorité et intensité, ajoutez-y un brin de folie, un archet virevoltant et interminable, des arpèges prodigieux de justesse et de rapidité… Linus Roth explose et exulte dans cette pièce du compositeur belge !

Jeunesse, talent, sensibilité, enthousiasme : un album à découvrir de toute urgence et sans aucune réserve, et un violoniste (plus que) prometteur à suivre absolument…

-Audrey Roncigli

Buy this CD at amazon.com

Labels: , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home