La Scena Musicale

Sunday, 14 December 2008

Mœbius Écritures/Littérature: Musique!

Comité de direction : Nicole Décarie, Robert Giroux, Lysanne Langevin, Brigitte Mackay et Raymond Martin
Triptyque (139 p.)
**** $$
La littérature a de tout temps influencé la musique classique. Peut-on tenter l'association inverse? C'est ce que ce numéro de la revue littéraire Mœbius cherche à faire ici. D'entrée de jeu, on nous propose de jouer à l'avocat du diable, Philippe Gervais et Bertrand Laverdure prenant un malin plaisir à énoncer puis débouter certains préjugés entretenus face à la musique dite de concert. Le sujet est ensuite abordé tour à tour de façon presque tendre (les souvenirs de Claude Vaillancourt ou de Gilles Marcotte), plus pointue (le compositeur Antoine Ouellette qui tente de cerner le genre) ou plutôt virulente. Michel Gonneville livre ici un pamphlet inspiré, rédigé peu après l'annonce du départ de Georges Nicholson d'Espace musique. Côté fiction, la musique classique sert de matériau à quelques nouvelles assez bien menées. Une mention spéciale salue ici la plume habile de Stanley Péan dans Neume me quitte pas, le ton légèrement décalé de Simon Paquet dans Un cas classique ou l'intensité saisissante de Susanne Jacob dans Adagio / Lapidation. Karina Cahill propose quant à elle Suite de mouvements en concert, une nouvelle toute en finesse dont le parcours narratif est astucieusement inspiré par des pages de Rameau. Hans-Jurgen Greif retrouve un univers qu'il connaît bien, celui de l'opéra, dans la douce-amère La reine Cendrillon. Un recueil intéressant, multiforme, comme la musique qui l'a inspiré.
- Lucie Renaud

Labels: , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home