La Scena Musicale

Sunday, 11 January 2009

Bach: Violin Concertos in A minor and E major; Gubaidulina: In tempus praesens

Anne-Sophie Mutter, violin; London Symphony Orchestra / Valery Gergiev
DGG 4777450 (63 min 47 s)
**** $$$

Anne-Sophie Mutter souffle le chaud et le froid avec ce disque, porteur de tensions stylistiques et interprétatives extrêmes dans son contenu: deux « magnum opus » du grand JSB, suivis d’une œuvre contemporaine sans compromis de la Russe Sofia Gubaïdulina. Mutter attaque les concertos de Bach avec beaucoup de retenue, trop même. Sa lecture est extrêmement polie, voire poncée jusqu’à élimination presque totale de la fantaisie qui illumine l’humanité intrinsèque de Bach. Au contraire, son violon sauvage et déchaîné dans In tempus praesens de Gubaïdulina transporte l'auditeur dans l'apocalypse. Ici Mutter, passionnée qu'elle est par cette musique si intransigeante, abandonne toute réserve et s’affirme comme l’une des grandes interprètes du violon contemporain. Soit, on devine parfois longtemps à l’avance où mèneront, ici les entrées de l’orchestre, là les soliloques de la soliste, là encore les déchirements de cuivres. Ce type d'oeuvre est devenu bien prévisible. Mais cela n’enlève rien à son excellence, ni à celle de tous les musiciens qui l’expriment ici haut et fort.

- Frédéric Cardin

Labels: , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home