La Scena Musicale

Thursday, 8 January 2009

Moravec: Cool Fire

Bridgehampton Chamber Music Festival
Naxos 8.559393 (45 min 30 s)
*** $

Entre le climat d’ingénuité (sincère ou affectée) du post-modernisme et la rigueur (justifiée ou non) de l’avant-garde se trouve un terrain d'expression plus indéterminé occupé par quelques rares compositeurs, dont Paul Moravec. Sa sensibilité mélodique, ses textures légères, son humour subtil et ses formes nettes deviendraient facilement risibles si l'écriture n'était à ce point achevée; ne pourrait-on pas en dire autant d’un certain Haydn ? L’auditeur ne semble pas le seul désarçonné : en effet, les interprètes gagneraient à jouer plus de Bartók avant de s’attaquer aux tempi vigoureux et mordants de Moravec. (Déplorons aussi, au passage, le timbre mince de la flûte de Martin et la brièveté de l'enregistrement.) Il n'empêche, on s’amuse ferme à écouter cette musique tout ce qu'il y a de plus légitime.

- René Bricault

Labels: , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home