La Scena Musicale

Thursday, 21 May 2009

CMIM - 2e journée

CMIM - Mercredi 20 mai,

À l’épreuve quart de finale cet après-midi, quatre des cinq candidats étaient canadiens. On aurait presque pu dire que c’était « l’après-midi du Canada ». C’est pourtant le tirage au sort qui en a décidé ainsi.

On entendit d’abord le baryton-basse Giles Tomkins, dont le timbre agréable est plus sombre que celui des candidats présentés hier. Vint ensuite la soprano collorature Marianne Lemieux. Malgré quelques difficultés techniques qu’elle n’a apparemment pas toutes surmontées dans le Handel, elle a chanté un très expressif et coloré Je veux vivre de Gounod qui a séduit l’auditoire. Les deux autres sopranos, Charlotte Corwin et Sharleen Joynt ont rivalisé d’aisance dans les notes aigues et ont fait preuve d’une bonne maîtrise technique.

Sur les 15 femmes de la compétition, on compte 2 mezzo-sopranos et 13 sopranos, ce qui ne surprendra personne. Par contre, les voix basses dominent chez les 13 hommes. Les voix hautes sont partagées entre 3 ténors (tous les trois de Corée) et 2 contre-ténors, ce qui constitue certes une particularité. On a présenté cet après-midi le premier ténor, Byoung Nam Hwang. Malheureusement, son très court programme permettait difficilement de se rendre compte de ses possibilités.

Les deux mezzo-sopranos, Irina Shishkova (Russie) et Jennifer Borghi (Italie) se retrouvaient dans la séance de la soirée. On y entendit aussi le baryton Sidney Outlaw (États-Unis) et le contre-ténor Lee Hee Sang (Corée du Sud). La surprise agréable de la soirée fut la prestation du baryton allemand Falko Hönish qui a interprété le Kulesha (œuvre canadienne imposée) le plus coloré et le plus original entendu depuis le début de la compétition. Un chanteur raffiné et d’une grande musicalité, présentant un programme qui justifie amplement les Prix du Lied et Prix de l’oeuvre contemporaine qu’il a remportés en 2008 au Concours international de chant IVC de ‘s-Hertogenbosch, un concours de haute réputation en Hollande.

Depuis le début de la compétition, les candidats sont magnifiquement accompagnés par les pianistes Louise-Andrée Baril, Esther Gonthier, Martin Dubé et Marie-Ève Scarfone.

On peut lire un « Récit du jour » présenté par Sylvia l’Écuyer sur le site d’Espace classique : (Radio-Canada.ca/musique)

> 1ère journée

- Renée Banville

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home