La Scena Musicale

Monday, 8 March 2010

Cette semaine à Montréal (8 à 13 mars) / This Week in Montreal (March 8 - 13)


Musique, théâtre, arts visuels et danse à Montréal cette semaine
Music, theatre, visual arts and dance in Montreal this week


Arts visuels : Le verre selon Tiffany. La couleur en fusion » Montréal, Musée des beaux-arts de Montréal, du 12 février au 2 mai 2010

Danse : Dès le 4 et jusqu’au 21, Tangente y va d’une programmation tous azimuts avec, notamment Caroline Dubois, Andrew Turner et Isabel  Mohn. Du 5 au 20, Paula de Vasconcelos revient séduire avec sa danse-théâtre en racontant l’histoire de la découverte de la route des Indes dans Boa Goa tandis qu’Isabelle Van Grimde présente Bodies to Bodies, une œuvre ouverte pour danseurs et musiciens, à l’Agora du 9 au 13. – Fabienne Cabado

Théâtre : Excuse-moi - L’auteur de la télésérie Aveux n’a plus besoin de prouver sa maîtrise du suspense, son don pour faire vivre avec sensibilité les personnages de gens ordinaires qui cachent de douloureux secrets. Dans cette nouvelle pièce attendue, Serge Boucher ramène le protagoniste de 24 Poses et Là, François, confronté ici à deux épisodes charnières de la vie de ses parents. » Du 17 février au 27 mars, au Théâtre Jean-Duceppe – Marie Labreque

Théâtre : Lipsynch - L’événement incontournable de la saison, que cette visite du magicien du théâtre Robert Lepage. Par la quête des origines d’un orphelin, cette création collective fouille la voix humaine sous ses diverses incarnations. Peaufiné depuis cinq ans, ce spectacle-fleuve à la (dé)mesure du créateur de La Trilogie des dragons propose tout un défi aux spectateurs : neuf histoires entremêlées, racontées en autant d’heures  ! » Du 27 février au 14 mars, au Théâtre Denise-Pelletier – Marie Labreque [Voir la critique ici]

Theatre: The Centaur follows up with The Comedy of Errors, a co-production with the National Arts Centre. Inspired by Montreal’s crazed festival season, the play provides a modern look at one of Shakespeare’s earliest and most comedic plays. It tells the story of a family divided by business. Two sets of twins, separated for 33 years, suddenly find themselves in the bustling city of Ephesus. Needless to say, mass confusion and hilarious accidents ensue, including mistaken identities, infidelities and wrongful beatings. Yet, the family is reunited through love in the end, and establishes a richer and deeper bond than ever before. The Comedy of Errors runs from March 2nd to the 28th. – Jessica Hill

Theatre: In March at the Segal, a co-production with Théâtre du Rideau-Vert brings us Old Wicked Songs, the story of a young American piano prodigy and his teacher. The young virtuoso, hoping to re-ignite his artistic spark, ventures to Vienna. However, he ends up colliding with his Viennese music teacher instead. Separated by their experiences, their ideas and their generations, it is their mutual love for music that becomes the one bond strong enough to bridge the gap. Robert Schumann’s songs are woven throughout the play as past and present confront each other through these two men. – Jessica Hill

Theatre: Infinitheatre presents Fatherland during the month of March. It tells the story of a quiet Westmount family that finds its sheltered world shattered one Sunday morning. A young boy is busy writing an essay about Saddam Hussein’s two sons and the aftermath of the American invasion, when his uncle lets slip to his father that he owes money to a mobster and that the mobster is on his way over to collect. Outrage, desperation and tumult arise, leading the boy to draw parallels between Saddam’s sons and his own father and uncle: brothers trapped in an opulent house while a mortal enemy draws near. Fatherland explores the power of blood ties and the mutual debt owed between sons and fathers. – Jessica Hill

Théâtre : Les États-Unis vus par... - En quatre ans et huit pièces, le Théâtre de l’Opsis a exploré, généralement avec bonheur, le vaste territoire de la dramaturgie états-unienne. La compagnie conclut son « cycle américain » en donnant la parole à des auteurs d’ici. Michel Marc Bouchard, François Archambault et Richard Séguin sont au nombre des dramaturges et auteurs-compositeurs qui livreront leur vision, à travers textes ou chansons, de notre fascinant voisin du Sud. » Du 23 février au 13 mars, au Théâtre Prospero – Marie Labreque

Jazz : Mer. 10 » Nous perçons les oreilles (duo Jean Derome et Joane Hétu) suivi de 33 * 45 * 78 (duo Martin Tétreault, tourne-disques, et Bernard Schick, projections). Spectacle présenté dans le cadre de la série Musiques topographiques, organisée par les Productions SuperMusique. Institut Gœthe, 418, rue Sherbrooke Ouest. 20 h

Jazz : Jeu. 11 » Quartette du guitariste Simon Legault. Maison de la culture Marie-Uguay [872-2044] En reprise le ven. 19 à l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs [765-7150]. Ces deux spectacles sont à 20 h.

Musique de chambre : Le jeudi 11 mars à 20 h, le Trio Reiner, un des nouveaux ensembles les plus dynamiques au pays, présente un programme d’œuvres de Joseph Suk, Robert Schumann et Antonin Dvořák. Composé du pianiste Paul Stewart, du violoniste Jonathan Crow et de la violoncelliste Élisabeth Dolin, le trio est reconnu pour ses brillantes interprétations et son jeu d’ensemble impressionnant. Chapelle historique du bon-pasteur. 514-872-5338 – Renée Banville

Jazz : Jeu. 11 » Ensemble Fortin-Léveillée-Donato-Nasturica. L’Astral. 20 h

Jazz : Ven. 12 et sam. 13 » Le quartette du saxo ténor Joel Miller avec invité spécial de New York, le batteur Matt Wilson. Upstairs Jazz Bar. 20 h 30

Musique ancienne : La Nef et les Voix Humaines en concert; musique élisabéthaine pour Broken Consort. La compagnie de création et de production La Nef est connue dans le milieu de la musique ancienne pour ses concerts de qualité, permettant de faire découvrir toute la richesse et la subtilité des musiques anciennes, baroques ou Renaissance. Le samedi 13 mars à 20 h, à la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, le luthiste Sylvain Bergeron accueillera les deux gambistes Margaret Little et Susie Napper du duo Les Voix humaines pour un concert unique visitant une époque charnière de la musique anglaise. Dans une formation originale et trop rarement entendue, le Broken Consort mêle instruments à cordes pincées, frottées et flûte traversière et sera accompagné de la soprano Catherine Webster. Au programme : des pièces de Dowland, Morley et Byrd ainsi que des ballades élisabéthaines. – Isabelle Soraru

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home