La Scena Musicale

Friday, 11 June 2010

FTA : clôture


FTA : clôture

Voici la clôture du Festival Trans-Amériques… Deux évènements  méritent toute fois encore votre attention ! Il s’agit, côté danse, du spectacle  Miroku, du Japonais Saburo Teshigawara,  présenté au Théâtre-Maisonneuve les 11 et 12 juin, à 20 h. Côté théâtre, les courtes trois lectures d’Amour, colère et folie, vous inciteront à participer à Une journée pour Haïti.

Miroku

Le joli  titre du spectacle, Miroku, est le nom du futur Bouddha, celui qui viendra lorsque le monde sera harmonie. Pour Teshigawara, le mouvement jaillit comme le trait pur d’une calligraphie, il exige  un abandon et une présence de tous les instants. Miroku marque le retour à Montréal de Teshigawara après une absence longue de 10 ans. Je vous invite à consulter la critique du spectacle qu’a publié Fabienne Cabado dans l’hebdomadaire Voir.

Le spectacle est présenté  les 11 et 12 juin au théâtre Maisonneuve.


Une journée pour Haïti

Samedi, en point d’orgue à ces 17 jours de propositions artistiques, le festival propose la lecture-solidaritéUne journée pour Haïti.

Cinq mois jour pour jour après le terrible séisme qui a frappé le pays tout entier, le Festival Trans-Amériques nous invite à écouter à l’usine C la mise en lecture d’Amour, colère et folie, de l’écrivaine haïtienne Marie Vieux- Chauvet.  Le célèbre roman, publié en 1968, suscita la colère du despote alors au pouvoir en  Haïti, François Duvalier. Le dramaturge José Pliya a tiré de cette puissante trilogie (Amour, colère et folie sont trois romans réunis sous une même bannière) trois monologues mettant en présence trois figures féminines entières et résolues en dépit de l’injustice.

Toutes les sommes recueillies lors de cette journée, incluant les frais de service du réseau Admission, seront versées au Centre d’étude et de coopération internationale (CECI). Tous les artistes associés à ce projet offrent leur collaboration à titre gracieux.

Avec Une journée pour Haïti , le FTA conjugue avec succès foi et excellence. Martin Faucher, Brigitte Haentjens et Denis Marleau mettront en lecture les trois monologues de  l’adaptation théâtrale de José Pliya. La comédienne et ancienne ministre de la culture Magali Comeau-Denis est venue expressément de Port-au-Prince pour incarner, dans Amour, Claire sous la direction de Brigitte Haentjens la directrice de la compagnie Sybillines.  Denis Marleau dirigera, au grand plaisir des amis de la compagnie UBU Christiane Pasquier. Au regard de la fructueuse collaboration artistique qui est la leur depuis plusieurs années, la lecture de Colère est apriorité prometteuse. Le metteur en scène Martin Faucher – qui est aussi conseiller artistique auprès du FTA depuis 2007 - rencontre pour sa part l’impressionnante Pol Pelletier.

L’événement Une journée pour Haïti se déroule à l’Usine C samedi 12 juin, dès 14 h. À noter : La comédienne Magali Comeau Denis, Mélanie Demers, chorégraphe et directrice artistique de Mayday, et l’écrivain et éditeur Rodney Saint-Éloi, participeront à 18h00 à une table ronde ayant pour titre : « La situation des artistes et des arts en  Haïti aujourd’hui et leur rôle dans la reconstruction du pays. Et nous, ici, que pouvons-nous faire ? »

Pour plus de précision sur l’horaire ou le déroulement de la journée : www.fta.qc.ca.

- Nathalie de Han

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home