La Scena Musicale

Saturday, 5 June 2010

La fête du FTA continue à l’extérieur…


Alors que la seconde fin de semaine du FTA nous rattrape déjà, le Festival Trans-Amériques offre à ses affictionados d’agréables alternatives aux traditionnels spectacles en salle. Le FTA vous invite à aller jouer dehors!

Le metteur en scène catalan Roger Bernat et sa nouvelle compagnie Roger Bernat / FFF vous convient au spectacle Domaine Public, un projet où les spectateurs sont aussi les acteurs. Domaine Public, après avoir été créé pour la ville de Barcelone et été présenté à Bruxelles, est donné à Montréal sur la Place-Pasteur, juste à côté du métro Berri- UQUÀM.(www.rogerbernat.com

Après avoir travaillé avec des groupes d’individus variés - des héros, des gens de la rue - Roger Bernat renonce au concept de l’interprète et de l’audition. Il décide que ses acteurs seront les spectateurs venus assister à la représentation à chaque soir. Son travail s’oriente alors vers une redéfinition du texte car c’est autour de lui que s’articule un spectacle au théâtre.

Les questions qui sont posées aux « spect-acteurs » visent à créer de petits groupes et le résultat est surprenant. Intéressantes la candeur dont les participants font preuve et la mise en scène dont les jalons s’érigent méthodiquement. Mais je ne vous en dis pas plus ! Domaine public est à voir et à vivre jusqu’au 6 juin 2010. (Info festival : 1-866-984-3822 ou www.fta.qc.ca)

Cette année voit aussi le retour du Grand Continental !

Intéressé depuis toujours par la danse en ligne, Sylvain Émard a choisi de parcourir l’avenue de la danse sociale pour créer une œuvre de danse contemporaine. Soutenue dans ses efforts par le FTA, la compagnie a recruté des interprètes de tous les horizons, réussissant à impliquer dans le projet des néophytes en matière de danse contemporaine.

Riche du succès qu’a connu la formule du Continental l’an dernier, Sylvain Émard Danse revient avec une version revue et augmentée. Les spectateurs, qui étaient un peu à l’étroit rue Emery l’an passé, se réjouiront de retrouver l’événement sur la Place Émilie-Gamelin. L’événement prend à l’extérieur une allure festive à laquelle il est impossible de rester indifférent. Le Grand Continental  offre de plus à des passats qui n’iront peut-être jamais voir un spectacle en salle la possibilité de s’initier au plaisir chorégraphique. Le spectacle, d’une très abordable durée de 30 minutes, est gracieusement présenté jusqu’au 6 juin (www.sylvainemard.com) 

Les dernières représentations de Tu vois ce que je veux dire ?
La compagnie française Projet in Situ (www.projet-insitu.com) poursuit samedi et dimanche son parcours à l’aveugle, une véritable expérience sensorielle concoctée par Martin Chapput et Martial Chazalon.

Un spectateur-marcheur se fait bander les yeux et abandonne son bras à un guide qu’il ne verra même pas. Sa perception de l’espace en est altérée, étirée. L’imagination du marcheur s’emballe, son corps en éveil se délie comme par magie. Le départ est donné au Corrid’Art, près du métro Acadie ou Parc de 13h00 à 17h45.(info festival :514-8443822)

J’espère vous avoir donné des idées pour cette fin de semaine… À bientôt !
- Nathalie de Han

Labels: , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home