La Scena Musicale

Monday, 13 June 2011

Jennifer Higdon: On a Wire / Michael Gandolfi: Q.E.D – Engaging Richard Feynman

eighth blackbird; Atlanta Symphony Orchestra and Chorus/Robert Spano

ASO Media CD 1001 (48 min 55 s)

****

Ce disque sur étiquette maison de l'Orchestre symphonique d'Atlanta regroupe deux créations récentes commandées à deux compositeurs bien en vue chez nos voisins du sud. Tous deux travaillent à une musique résolument tonale, avec un certain goût pour les emprunts stylistiques non classiques. La pièce de Jennifer Higdon, On a Wire, est un concerto grosso conçu pour le sextuor eighth blackbird. D'un seul mouvement, la pièce se développe au fil de nombreuses sections où l'ensemble de chambre dialogue avec l'orchestre. Si on peut admirer l'agilité dont fait preuve la compositrice, il faut cependant admettre que l'œuvre semble plus anecdotique qu'essentielle. L'œuvre chorale de Michael Gandolfi évoque quant à elle l'univers du physicien Richard Feynman à travers des textes d'auteurs classiques américains (Gertrude Stein, Emily Dickinson, Walt Whitman, etc.). Si le projet artistique reste confus (l'esprit de Feynman semble loin de Stein et Dickinson), la musique demeure charmante. Il faut avouer que l'on craque facilement pour le rythme un peu funky du deuxième mouvement. Au final, on se retrouve avec deux œuvres honnêtes et bien faites, interprétées par un orchestre d'un très bon niveau.

- Éric Champagne

Labels: , ,

1 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home