La Scena Musicale

Monday, 27 January 2014

Le mois de l’histoire des noirs fêté en grand avec Porgy and Bess


Par Marc-Olivier Laramée
Photo : Yves Renaud

Porgy and Bess de Gershwin est présenté par l’Opéra de Montréal dans le cadre de la 23e édition du Mois de l’histoire des Noirs. Cette production est un hommage parfait à ce compositeur ainsi qu’aux grandes figures de l’histoire des Noirs. Avec une distribution exclusivement d’origine afro-américaine, l’Opéra de Montréal a visé juste. Les chanteurs, le chœur invité Montréal Jubilation Gospel Choir, jusqu’au metteur en scène sans oublier le chef d’orchestre Wayne Marshall, tous ont la passion du style de l’opéra de Gershwin.

Nous attendions sans contredit l’air le plus connu de l’œuvre : Summertime, popularisé par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. La soprano canadienne Chantale Nurse, dans le rôle de Clara, une jeune mère chantant cette berceuse, l’entonna dès les premières mesures de l’opéra. Cette interprétation a été nettement moins riche et profonde que voulu. Laisser un rideau semi-transparent lors de la première scène a définitivement assombri cet air. Par contre, les décors surprennent par leur envergure. Tout au long de l’opéra, les changements de décors et d’éclairages furent impressionnants.

Au plan lyrique, les voix d’hommes remportent la palme. Le baryton américain Kenneth Overton, dans le rôle de Porgy, a rendu une performance remarquable. Il avait un défi de taille, chanter l’entièreté de l’opéra à genoux, son personnage étant infirme. Avec une voix puissante et riche, jointe à un talent pour le jeu, Overton est un must. Sa partenaire, la soprano canadienne Measha Brueggergosman, dans le rôle de Bess, est tout aussi talentueuse. On retrouve chez elle une voix pure et agile, combinée à une présence scénique grandiose. Son interprétation de Summertime à la fin de l’opéra est meilleure que celle de Clara.

Toujours en ce qui a trait aux voix d’hommes, Lester Lynch, baryton américain, interprétant le rôle de Crown, fait preuve d’une majesté et d’une puissance dignes des plus grands chanteurs. La seule remarque le concernant sera la scène de viol l’impliquant avec Bess; des puristes de l’opéra pourraient trouver la scène non pertinente. Pour terminer au chapitre des hommes, le ténor américain Jermaine Smith dans rôle de Sportin’ Life, est un très bon acteur, sa voix par contre n’est pas à la hauteur de son jeu.

L’artiste la plus connue au Québec de cette production, la soprano canadienne Marie-Josée Lord, dans le rôle de Serena, confirme son talent de chanteuse. Elle interprète un très bel air au moment de l’exposition de son défunt mari.

Dès les premières notes de l’ouverture, nous avons été captivés par la précision des attaques et le style jazz étonnamment bien interprété par l’Orchestre symphonique de Montréal. D’ailleurs, l’ensemble de la performance de l’orchestre est remarquable, supérieure en certains points à celle de l’Orchestre Métropolitain traditionnellement associé à l’Opéra de Montréal. Une passion pour Gershwin émane sans contredit du chef Marshall du Royaume-Uni. Pas une seule attaque des chanteurs, chœur ou orchestre ne lui échappe.

Mention spéciale au chœur Montréal Jubilation Gospel Choir : il fallait un chœur de ce genre pour rendre hommage à cette œuvre. Une puissance vocale bien différente du chœur habituel a donné un souffle nouveau et enivrant à Porgy and Bess.

Porgy and Bess, Opéra de Montréal
25, 28, 30 janvier ainsi que 1er et 3 février à 19 h 30, salle Wilfrid-Pelletier
Toutes les représentations sont à guichets fermés.




Labels: , , , , ,

Sunday, 26 January 2014

This Week in Toronto (Jan. 27- Feb. 2)

This Week in Toronto (Jan. 27 - Feb. 2)

- Joseph So

Soprano Adrianne Pieczonka


The second production of the Canadian Opera Company's winter season opens this week - Verdi's Un ballo in maschera, starring Canada's prima donna Adrianne Pieczonka in her first-ever Amelia. Pieczonka has been in front of the public for a quarter century, and she's still in her prime. It was just announced this weekend that she is the recipient of the $20,000 Paul de Hueck and Norman Walford Career Development Award. The only opera singer who has received this award previously was the venerable mezzo Judith Forst. Pieczonka is celebrated in Wagner and Strauss, but she's also a noted singer in the Italian repertoire, portraying heroines the likes of Desdemona, Amelia (Simon Boccanegra), Alice Ford, and Tosca to acclaim. Now she's adding the Ballo Amelia to her growing list of Verdi soprano roles. She's partnered by American tenor Dimitri Pittas. No stranger to Canadian audiences, Pittas was the Duke of Mantua in the COC Rigoletto several seasons ago, and more recently one of three tenors singing Rodolfo last fall.  With his Italianate sound he will make an idiomatic Riccardo.  The rest of the cast includes Roland Wood (Renato), Elena Manistina (Ulrica) and Simone Osborne (Oscar).  I attended a working rehearsal of this "concept" production from the Staatsoper Berlin a few days ago, and can honestly say it's like nothing I've seen before. It'll be interesting to see how it's received by the Toronto audience. That said, it's important to keep an open mind. Verdi himself changed the setting from Sweden to Boston for political considerations, so why not have it set in the American South during the Kennedy era? Opening night is Sunday Feb. 2 at 2 pm at the Four Seasons Centre.  http://www.coc.ca/Home.aspx

It's unfortunate that the Ballo opening directly conflicts with Rameau's Hippolyte et Aricie put on by VoiceBox (Opera in Concert). (Of course if you are willing to attend a later performance of the Verdi, then problem solved!)  Kevin Mallon conducts the Aradia Ensemble with a strong cast including tenor Colin Ainsworth, mezzo Allyson McHardy, soprano Meredith Hall, bass Alain Coulombe and baritone Benjamin Covey. Sunday Feb. 2 2:30 pm at the Jane Mallett Theatre.   http://www.operainconcert.com/Hippolyte.html

Meanwhile, the other COC production Cosi fan tutte continues. This visually lovely Atom Egoyan production with excellent musical values will delight every Mozart fan.  Performances this week on Jan. 29 7:30 pm and Feb. 1 at 4:30 pm.  On Tuesday Jan. 28 noon at the Richard Bradshaw Amphitheatre, members of the COC Ensemble Studio will sing excerpts from Cosi, in anticipation of their special performance on Feb. 7.  This is a good chance to hear these artists in an opera that is ideally suited to these young voices. It's only an hour so we'll only get snippets of the opera. Be sure to line up an hour in advance to ensure a seat.

Baritone Luca Pisaroni

The fine Italian baritone Luca Pisaroni is returning to Toronto for a recital at Koerner Hall on Wednesday Jan. 29.  Mr. Pisaroni was previously here in a joint recital with Canadian tenor Michael Schade, replacing the originally scheduled Thomas Quasthoff when he decided to retire from the stage. Now we get to hear Pisaroni in a solo recital, in an evening of Beethoven, Schubert, Liszt, Bellini and Tosti. At the keyboard is pianist Wolfram Rieger.   http://performance.rcmusic.ca/event/lucapisaroni


Legendary songwriters Simon and Garfunkel


The Toronto Symphony Orchestra goes pops this week with three performances of Sounds of Simon and Garfunkel. Michael Krajewski leads the TSO in the greatest hits by the legendary song writing duel, interpreted by singers A J Swearingen and Jonathan Beedle. This will be one of those feel-good, nostalgic throwback events, a real winter's tonic for pop fans of a certain age, including yours truly! Jan. 28 8 pm and Jan. 29 2 pm and 8 pm at Roy Thomson Hall.   http://tso.ca/en-ca/Concerts-And-Tickets/Events/2013-2014-Season/Sounds-of-Simon-and-Garfunkel.aspx


Tafelmusik Baroque Orchestra

Tafelmusik Baroque Orchestra under the direction of Jeanne Lamon is presenting Intimately Bach, an almost all Bach program, with the sole exception of a concerto by Gregoire Jeay. Five performances, on Jan. 29, 30, 31, Feb. 1 and Feb. 2, this last a matinee, at the Trinity-St. Paul's Centre. http://www.tafelmusik.org/concert-calendar/concert/intimately-bach


Alcan Quartet


Music Toronto is presenting the Chicoutimi PQ-based Alcan Quartet on Thursday Jan. 30 8 pm at the Jane Mallett Theatre. This group is named after its principal patron, Alcan the aluminum company. On the program are works by Mozart, Alessandro Annunziata, and Beethoven. The musicians are violinists Laura Andriani and Nathalie Camus, violist Luc Beauchemin and cellist David Ellis. They have toured extensively in North America, Europe and Asia. http://music-toronto.com/quartets/alcan.htm


























Labels: , , , , , , ,

Cette semaine à Montréal : le 27 janvier au 2 février

Par Renée Banville

Coup d’œil sur les séries du Conservatoire de musique de Montréal
Les 29 et 30 janvier, 19h30, La Musique d’aujourd’hui présente un concert retentissant: Triptyque. Quasar s’allie à deux ensembles parmi les plus dynamiques de la nouvelle génération, La Machine et Quatrix. Une coproduction de Quasar et du Conservatoire de musique de Montréal en codiffusion avec Le Vivier. Au programme: le dernier quatuor de saxophones de Wolf Edwards, le triptyque de Frédéric LeBel et l’œuvre phare de Louis Andriessen, Worker’s Union réunissant les 15 musiciens. Studio multimédia. www.conservatoire.gouv.qc.ca 

A Midsummer Night’s Dream
Britten’s A Midsummer Night’s Dream will get the Opera McGill treatment with staging by the program’s director Patrick Hansen as part of the centenary celebration of the composer’s birth. Andrew Bisantz conducts the McGill Symphony, with choreography by Nicola Bowie. Jan 29, 30, 31 & Feb. 1. Pollack Hall. www.music.mcgill.ca
- Wah Keung Chan

Les Violons du Roy: un triple rôle pour Richard Lester
Le violoncelliste britannique Richard Lester, musicien menant une brillante carrière internationale, se joindra aux Violons du Roy en temps que chambriste, soliste et chef. Il interprétera un concerto de Boccherini, des œuvres de Mozart et des arrangements pour cordes d’un quintette et d’un quatuor de Beethoven. Salle Bourgie, 31 janvier, 19h30.
Bernard Labadie sera aux commandes pour célébrer le 300e anniversaire de la naissance de Gluck et le 250e anniversaire de la mort de Rameau, en présentant le Don Juan de Gluck et la suite de l’opéra Les Boréades de Rameau. Salle Bourgie, 7 et 8 février, 19h30. www.violonsduroy.com 

La Création de Haydn à l’église Saint-Jean-Baptiste
Le Chœur Classique de Montréal et l’Ensemble Sinfonia, sous la direction de Louis Lavigueur, présentent Die Schöpfung (La Création) de Haydn, un des grands oratorios du répertoire qui figure parmi les monuments de la musique classique. Église Saint-Jean-Baptiste, 1er février, 19h30. www.ensemblesinfonia.com 

Chapelle Historique du Bon-Pasteur
Pour le premier concert de 2014, la Chapelle recevra le 2 février à 15h30 le Trio Frontenac, formé de Darren Lowe, violoniste, Blair Lofgren, violoncelliste et Suzanne Beaubien, pianiste. Œuvres de Chausson, Prokofiev et Franck. Le 6 février à 20h, nous entendrons un récital du pianiste Pavel Kolesnikov, Premier prix en 2012 du Concours international de piano Honens de Calgary. Il interprétera des œuvres de Rameau, Debussy et Chopin. www.ville.montreal.qc.ca/chapellebonpasteur 


Au Ladies’ Morning Musical Club: le Trio Jean Paul
Formé en 1991, héritier de la grande tradition européenne de poésie et musique de chambre, le Trio Jean Paul d’Allemagne a choisi son nom d’après Jean Paul, un des grands poètes de son pays dont on dit qu’il aurait été le favori de Schumann. Détenteur d’un premier prix au Japon, en Australie et en Allemagne, le Trio Jean Paul établit avec aisance une passerelle entre le répertoire classique et romantique. Il a aussi créé des œuvres de plusieurs compositeurs contemporains. Troisième fois au LMMC. Salle Pollack, 2 février, 15h30. www.lmmc.ca 

Labels: , , , , , , ,