La Scena Musicale

Monday, 23 February 2015

Cette semaine à Montréal : du 23 février au 1er mars

 
Trio Fibonacci

Cette semaine à Montréal : du 23 février au 1er mars

Opéra da Camera dans Serse de Haendel
La compagnie montréalaise continue avec son premier opéra de la saison : Serse de Haendel. Dans une mise en scène originale d’Andrew Cuk, cette production fera appel à un ensemble orchestral, dirigé par Christopher Hossfeld, et une large distribution de chanteurs : Meagan Zantingh, Kathrin Welte, Danielle Vaillancourt, Nicola Ravarino Guagenti, Frédérique Drolet, Valérie Bélanger et Jean-Philippe Lupien. Théâtre Rialto., 28 février, 19 h 30. ­www.operadacamera.ca
- Justin Bernard

100e anniversaire d’Alexander Brott
Alexander Brott, dont nous célébrons le centenaire de naissance en 2015, était d’abord et avant tout un créateur. Il est considéré comme l’un des compositeurs les plus importants et les plus prolifiques du Canada, et ses œuvres ont reçu des éloges de la critique, des chefs d’orchestre et du public. L’Orchestre de chambre McGill célèbre le 100 anniversaire d’Alexander Brott. Les œuvres présentées comprennent Mini Minus et Sept for Seven. L’orchestre sera dirigé par Boris Brott. Le 24 février, salle Bourgie. www.ocm-mco.org

Trio Fibonacci – Le classicisme viennois
Au 18e siècle, l’orchestre de Mannheim fut considéré comme le meilleur de l’Europe. Avec La Fusée de Mannheim, les musiciens du Fibonacci, Julie-Anne Derome, violon, Wonny Song, pianiste et Gabriel Prynn, violoncelle, ont commencé à rechercher ce qui fait la qualité particulière du classicisme viennois. Cet idéal sera atteint dans les œuvres de Haydn, Mozart, Beethoven et Onslow. Chapelle historique du Bon-Pasteur, 25 février, 19 h 30. www.triofibonacci.com
- Renée Banville

L’Étoile d’Emmanuel Chabrier
Pour sa production annuelle de la saison 2014-2015, l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, dirigé par Robin Wheeler, a choisi un opéra-bouffe, L’Étoile de Chabrier, dans une mise en scène de François Racine. Jean-François Rivest sera à la direction de l’Orchestre de l’Université de Montréal et du Chœur de l’Atelier d’opéra. Salle Claude-Champagne. 26, 27, 28 février, 19 h 30. www.calendrier.umontreal.ca
- Justin Bernard

À surveiller durant MNM
Du 26 février au 7 mars, la 7e édition du festival Montréal/Nouvelles Musiques présentera sous le thème "Environnements et nouvelles technologies" une trentaine de concerts dans 11 lieux différents. Quelques faits saillants.
À tout seigneur tout honneur, c'est la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ), productrice de l'évènement, qui ouvre les festivités avec cette touche de démesure qui caractérise la vision de son directeur artistique Walter Boudreau. Le programme compte une vidéo-musique (Yan Breuleux, Soizic Lebrat - 2012), une pièce pour piano préparé (John Cage - 1945), des extraits du film Ce soir on improvise (Raymond Gervais, Michel Di Torre - 1974) et une réorchestration, par Boudreau et René Bosc, de l'œuvre radiophonique "injouable" Atlantide (1985), de Michel-Georges Brégent (Salle Pierre-Mercure, 26 février - 19h).
Il faut aussi mentionner le concert de l'Orchestre symphonique de McGill interprétant la Turangalîla-Symphonie (1949) d'Olivier Messiaen sous la direction d'Alexis Hauser (Maison symphonique, 27 février - 19h) et souligner la présence de l'ensemble Musikfabrik, d'Allemagne, qui donnera la création nord-américaine d'une œuvre de Claude Vivier (Salle Pierre-Mercure, 28 février, 19h), de même que celle de l'ensemble Onix, du Mexique, pour un double concert multimédia (Agora Hydro-Québec, 4 mars, 21h et 23h).
N'oublions pas les événements gratuits: les 150 voix des Papes hurlants de l'ensemble Mruta Mertsi sous la direction d'André Pappathomas (Complexe Desjardins, 29 février - 23h) ou les 100 guitaristes de l'ensemble Instuments of Happiness Extreme, célébrant le 100e anniversaire de naissance du légendaire guitariste Les Paul sous la direction de Tim Brady (même endroit, 7 mars - 15h). www.festivalmnm.ca
- Réjean Beaucage

La Société d’art vocal et Martha Guth
Pour son troisième récital de la saison, la Société d’art vocal a fait appel à la soprano canadienne, Martha Guth, originaire de Vancouver. Accompagnée au piano par Hinrich Alpers, la chanteuse proposera un répertoire original, des mélodies composées sur des textes d’Emily Dickinson, poétesse américaine du XIXe siècle. Aaron Copland fait partie de ces compositeurs qui ont mis les poèmes de l’auteure en musique. Conservatoire de musique et d’art dramatique. 1er mars, 15 h. www.artvocal.ca
- Justin Bernard

Labels: , , , , , , , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home