La Scena Musicale

Monday, 24 August 2015

La mélodie préférée de Chantal Lambert


Notre sondage ‘La prochaine grande mélodie’ se poursuit! Votez au www.nextgreatartsong.com. La soprano Chantal Lambert, directrice de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, nous partage ses choix ci-dessous.
1. Chanson triste – Henri Duparc

La mélodie qui s’impose à moi la première est Chanson triste, d’Henri Duparc. La structure du poème d'Henri Cazalis, alias Jean Lahor) est ainsi faite que jusqu’à la toute fin, on ne peut imaginer la douleur véritable de celui ou celle qui la chante. Son lyrisme d’une apparente sérénité dans la première strophe cache un univers psychique trouble et mystérieux. Cette mélodie aurait pu être chantée par Robert Schumann lui-même à sa chère Clara… ou tout autant par un homme ou une femme contemporains, dans un état de santé précaire. La partie de piano est d’une richesse infinie et soutient la voix admirablement, l’entraînant dans des arabesques délicieuses. J’aime penser que toute cette mélodie peut être chantée avec un sourire à travers des larmes. À mon sens, il n’y a rien de plus touchant que les accents de ce « mon amour » et du « peut-être » de la dernière phrase mis dans un écrin par la musique de Duparc.






Labels: , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home